Dans la NR

24 août 2018 - 08:52

A Saint-Lactencin, le commerce est aussi une affaire politique

Publié le 22/08/2018 à 04:55 | Mis à jour le 22/08/2018 à 04:55

  A Saint-Lactencin, Mario Marques et Claire Bertin ont repris le commerce du village, propriété de la commune que les élus veulent garder ouvert.

A Saint-Lactencin, Mario Marques et Claire Bertin ont repris le commerce du village, propriété de la commune que les élus veulent garder ouvert.
© Photo NR

Saint-Lactencin. La commune a vu rouvrir, le 4 août, son “ commerce multiple ”, bar-restaurant-épicerie, dont elle est propriétaire des murs.

  Sa renommée n’était plus à faire. Depuis plus de trente ans, à deux pas de la mairie, les habitants de Saint-Lactencin, et des alentours venait Chez Maryline. Un bar-restaurant-épicerie construit par la municipalité, il y a une trentaine d’années. « C’était à l’époque de la création des commerces multiples », détaille le maire Daniel Biard. Le local avait même été agrandi, « pour créer l’activité de restauration ». Une salle et une cuisine ont été créées.
Mais, en avril dernier, la gérante a souhaité cesser son activité. « Nous avons toujours voulu que cela se poursuive, que quelqu’un d’autre reprenne », expliquent les élus. La rencontre ne s’est guère fait attendre. « Nous sommes arrivés en décembre, en cherchant quelque chose à reprendre du côté de Buzançais, explique Mario Marques. Mais je voulais le faire à mon goût. » L’établissement est désormais dénommé Chez Maman Julia ; il le fait vivre avec Claire Bertin.
“ Une vie communale ” Les rencontres ont été multiples avec les élus. Mario Marques compte trente-cinq ans de métier dans la restauration. C’est une reconversion pour Claire Bertin, mais tous deux étaient d’accord avec la volonté du conseil municipal de faire de leur établissement un lieu de vie. « C’est important, le commerce, surtout que notre commune n’a pas perdu d’habitants. Au contraire, elle progresse. Ici, il y a une vie communale », souligne Daniel Biard. Les élus voulaient conserver cette dynamique, qui rejoint aussi celle de l’investissement des habitants qui animent la douzaine d’associations locales.
Le conseil municipal a donc voté en faveur d’une rénovation de la décoration et de l’équipement pour la cuisine, avant que les deux nouveaux gérants n’accrochent leur enseigne.
« La mairie a aussi été d’accord pour qu’on installe une piste de quads électriques », ajoute M. Marques. Les mini-engins ont déjà commencé à séduire les plus jeunes, tandis que les habitants du village ont déjà repris le chemin de leur commerce de proximité. « C’était une enseigne déjà connue. »
La municipalité compte collaborer avec l’établissement, dans la continuité. L’un des concerts du festival Passerelle y sera organisé, le 4 septembre. « Le maire nous en a parlé, on a dit oui tout de suite. Nous comptions, de toute façon, faire des soirées à thème », expliquent les nouveaux gérants. Un concert qui fera suite à l’inauguration officielle, programmée le 31 août.
« On a eu de la chance », disent les gérants, le projet correspondait exactement à leur souhait. « Et on sait que ce n’est pas facile pour toutes les communes de retrouver des gérants », commente Daniel Biard. Tous veulent croire que cette nouvelle aventure s’inscrira dans la durée.

Commentaires

Convocation n°200 9 minutes
Et les jeunes? 1 jour
cocasse et A l'affiche 2 jours
En direct du codir....épisode 1 et 3 autres 4 jours
Repas de Noël et 5 autres 5 jours
1-3
HEUGNES AS / Equipe réserve 6 jours
HEUGNES AS / Equipe réserve et Equipe fanion / U.S. REUILLY : résumés des matchs 6 jours
Equipe réserve : nouveau joueur 6 jours
2-1
Equipe fanion / U.S. REUILLY 6 jours
Mercato épisode 4 et 2 autres 8 jours
La classe et 3 autres 11 jours
1-1
Equipe réserve / ANJOUIN AS 13 jours
Equipe réserve / ANJOUIN AS et BOUGES US / Equipe fanion : résumés des matchs 13 jours
3-2
BOUGES US / Equipe fanion 13 jours
ça commence ce soir et 2 autres 15 jours

LA BOUTIQUE OFFICIELLE DES DIABLES ROUGES